M42 – La nébuleuse d’Orion

Grand classique et incontournable objet du ciel profond, la nébuleuse d’Orion est une des cibles les plus convoitées des astronomes et astrophotographes.

Idéale pour les débutants car très visible et facile à repérer.

Pour moi, c’est ici que tout a commencé. Tout est parti d’une simple question : Que donne une pose de quelques secondes sur un beau ciel étoilé ?

Voici ma toute première photo astro prise au hasard avec mon tout premier reflex :

Nikon d5100 + Tamron 70/300, ƒ/4.8 à 145mm. 3 secondes de pose ISO 1250. 7 décembre 2015

Vous remarquez cette petite tâche Violette ? C’est à cet instant que j’ai pris conscience qu’il était possible d’avoir accès aux merveilles de notre univers sans forcement faire partie de la NASA.

Suite à ce cliché, je suis tombé dans le monde de l’astrophotographie . Après plusieurs heures de lecture sur divers forums, la découverte des bonnes pratiques tel que le “Stacking” (ou l’empilement d’images) , je décide alors de refaire un essai :

Nikon d5100 + Tamron 70/300, f/5.6 à 300mm. 300×1/3 secondes de pose ISO 3200. 16 décembre 2015

Un an après, nouvel essai :

Nikon d5100 + Tamron 70/300, f/5.6 à 300mm. 300×1/3 secondes de pose ISO 3200. 16 décembre 2015

Dans l’année qui a suivie, je me suis équipé d’un télescope Skywatcher 150/750 avec monture EQ3-2 sur lequel j’ai rajouté une motorisation double axe.

Les photos qui suivent sont donc prises avec ce télescope et mon Nikon D5100 monté sur le porte oculaire.

Nikon d5100 au foyer du télescope 150/750. Assemblage de 13 poses de 30 secondes chacune

Novembre 2020 :

Nikon d5100 au foyer du télescope 150/750. Assemblage de 50 poses de 40 secondes chacune ISO 800

Septembre 2021 :

Canon 1000D partiellement défiltré au foyer du télescope 150/750. Assemblage de 3 poses de 300 secondes chacune ISO 800